contenu des pages

Le Moineau du japon

Voici quelques photos de ceux que je vends enfin ce n'est pas mes photos personnelles, suivi d'un peu d'historique et de quelques conseils.

LE MOINEAUX DU JAPON...

C'est un oiseau formidable!

Le moineau du Japon est très vif. On en trouve de différentes couleurs, certains avec des huppes... d'autres plus rares,  frisés. Cet oiseau est souvent en mouvement mais il sait aussi se poser pour une séance de nettoyage à deux.

Le mâle se reconnait exclusivement par son chant. Il faut donc l'observer pour différencier le mâle de la femelle. Il est souvent utilisé comme parent nourricier, aidant ainsi à préserver des couvées d'autres oiseaux de même taille.

Cet oiseau est par lui même très vivant et il peut vivre en colonie sans problème. Sociable, il s'accommode avec d'autres oiseaux à bec droit sensiblement de la même taille.

Le moineau du Japon et sa reproduction...

Cet oiseau se reproduit très facilement. Il n'a pas besoin de soin très particulier.

Il s'adapte à de nombreux styles de nids, mais le plus adapté semble être un nid fermé d'osier ou en bois avec une ouverture large. (on peut garnir le nid de toute sorte de brindille, foin... que les moineaux sauront aménager pour y pondre les œufs).

La femelle se reproduit à partir de l'âge de 12 mois et le mâle à partir de 8 mois. Le mâle parade auprès de la femelle qui accepte habituellement les avances du mâle.

Le nid sera d'abord investi pour dormir, puis les oiseaux pondront assez rapidement (généralement moins de 15 jours).

Il est conseillé d'isoler par couple pour éviter des querelles entre eux: un os de seiche, du sable, un mélange de graine d'oiseaux exotiques et une baignoire suffira au confort de vos oiseaux.

La femelle pond quatre ou cinq œufs blancs. Les deux parents couvent tour à tour les œufs et restent dans le nid la nuit. Les œufs finissent par éclore au bout de 14 (jusqu'à 19) jours en fonction de la couvaison des parents.

Le sevrage et l'évolution des petits.

Les petits naissent à raison de un par jour. A la naissance, les oisillons sont nus, les yeux fermés. Les deux parents les couvent et les nourrissent à tour de rôle.  Ils restent dans le nid la nuit.

Il est important de leur procurer - à part des graines – de la pâtée aux œufs que l'on trouve facilement dans le commerce, ou de faire soi-même cette pâtée :

Composition de la pâté:

3 biscottes, une pomme, un œuf dur: râper le tout et pétrissez pour obtenir une pâtée homogène. Conserver au frais, jusqu'à 3 jours (vous pouvez aussi faire des portions et congeler le surplus).

D'autres pâtées sont envisageables (pâté universelle) qui sont en vente dans le commerce et qui sont riches et variées. Il est important d'habituer les parents à manger la pâtée adéquate pour que les petits puissent avoir un nourrissage suffisamment équilibré et riche en protéine.

Les oisillons se développent rapidement grâce au nourrissage régulier des parents. Le 10° jour, il est possible de les baguer pour les différencier des parents quand ils seront adultes. (Bagues fermées que l'on trouve auprès d’associations).

C'est après 21 jours que les petits commencent à sortir du nid. Leur plumage formé continuera à pousser mais sera remplacé par un autre deux mois plus tard.(couleurs plus claires).

Les parents continuent à nourrir les petits jusqu'à ce qu’ils soient complètement indépendants. Avant la nuit, ils rejoignent le nid pour dormir.

Les parents commencent une autre couvée à la fin du sevrage des petits.

Il est vivement conseillée d'enlever le nid après la troisième couvée, car la femelle est fatiguée et risque de mourir d'épuisement. La période de reproduction peut reprendre six mois plus tard.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×